Le baobab, l'arbre mythique de la nature malgache

29/08/2018 - Voyage, baobab, Madagascar,
Le baobab, l'arbre mythique de la nature malgache

Cela fait seulement une quinzaine d’années que le taxinomiste américain David Baum a établi le nombre d’espèces de baobabs à 8, dont 6 n’existent qu’à Madagascar. Les baobabs malgaches sont eux bien différents de leur cousin africain car depuis la séparation du Gondwana, il y a quelques 160 millions d’années, les 6 espèces présentes à Madagascar se sont différenciées en s’adaptant aux écosystèmes particuliers et isolés dans lesquels elles se trouvaient.

Le baobab, un arbre mythique

Selon une légende malagasy, c’est dans un baobab que le premier homme, Imbelo, a sculpté sa compagne. Cet arbre mythique, à la silhouette emblématique des paysages malgaches, provoque émotions et émerveillement de l’étranger. Il n’est pas rare au cours de nos périples d’avoir vu quelques voyageurs approcher ces géants, poser leur joue sur le tronc et tenter de l’enserrer de leurs bras. Tentative vaine bien-sûr, car ces colosses ont une circonférence pouvant dépasser 20 mètres. Les baobabs à Madagascar sont même si imposants qu’on peut les identifier sur les images Google Earth. Certains auraient plus de 1000 ans et font l’objet d’une profonde vénération de la part de la population autochtone sous la garde d’un sorcier ou d’un sage. Le baobab aime les climats secs. Certains d’entre eux peuvent survivre 8 mois sans une goutte d’eau. Donc aller à la rencontre des baobabs, suppose de choisir un voyage dans une région sèche de Madagascar.

Où admirer les baobabs lors d’un voyage à Madagascar

Trois lieux sont à visiter absolument pour admirer différentes sortes de baobabs lorsque vous voyagez à Madagascar.

 

  • Pour contempler le plus grand baobab (30 à 40 mètres), le magnifique Adansonia Grandidieri, il faut aller, à mi-chemin du nord et du sud, dans les forêts sèches de dont les pirogues àOuest de l’ile, dans la région de Morondava balancier effilées ponctuent l’horizon. La mythique Allée des baobabs composée de plus de 1000 de ces géants est spectaculaire dans le poudroiement rouge de la fin du jour.

 

  • Pour admirer le Madagascariensis, au tronc cylindrique orné de fleurs rouge sang, le voyageur doit se rendre dans le Nord de l’Ile, dans la région de la belle Majunga aux influences orientales. Ce port, aux boutres ventrus, a d’ailleurs pris pour emblème un baobab solitaire, trônant à un carrefour de la ville.

 

  • Pour apprécier les deux variétés menacées, le Perrieri et le Suarezensis, c’est au Nord de Madagascar qu’il faut vous rendre, dans la région de Diego, la cosmopolitaine. Vous y verrez aussi le Rubrostipa, le plus petit des baobabs qui ressemble à peine à un arbre avec son tronc en forme de bouteille au col étroit au départ de ses branches.

 

Vulnérabilité du baobab

Finalement, c’est le peu d’usage que les malgaches font avec du baobab qui a contribué à le préserver y compris dans la région fortement déforestée. La mythique allée des baobabs était avant une forêt sèche dont aujourd’hui ne subsistent que les silhouettes imposantes des baobabs. Pourtant, dans certaines zones de Madagascar, il n’y a plus de jeunes baobabs depuis 300 ou 400 ans. En cause sans doute la déforestation – 10 000 hectares partiraient en fumée tous les ans –, la disparition de certains animaux propagateurs des graines ou encore le changement climatique. Cette vulnérabilité pose la question de la gestion durable de ces écosystèmes qu’il faudrait mettre en place. Cela permettrait au voyageur de contempler encore longtemps cet arbre mythique, arbre aux merveilles, à la présence imposante dans les feux des lumières du soir et nourrir encore longtemps les légendes et les histoires de Madagascar.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

Quand partir à l'île Maurice ? Découvrez nos conseils
JUL 10 2018

Quand partir à l'île Maurice ? Découvrez nos conseils

Bien qu'il est tout à fait possible de partir en voyage à l'île Maurice toute l'année, certaines périodes sont quand même à privilégier.

Dans Océan Indien

0 Commentaire

Évasion dans l'Océan Indien : explorer les îles françaises
JUL 03 2018

Évasion dans l'Océan Indien : explorer les îles françaises

Les îles françaises d'outre-mer sont d'excellentes destinations de voyage si vous souhaitez profiter de la mer et de leurs plages exquises pour des vacances balnéaires.

Dans Océan Indien

0 Commentaire

Madagascar, une destination parfaite pour faire de l’expérience inédite
APR 23 2018

Madagascar, une destination parfaite pour faire de l’expérience inédite

Pour ceux qui n’ont jamais visité les îles de l’Océan Indien. Ils sont invités à jeter son dévolu sur Madagascar comme destination.

Dans Océan Indien

0 Commentaire

Les plus belles plages d’Indonésie
MAR 06 2018

Les plus belles plages d’Indonésie

L’Indonésie est un pays merveilleux qui abrite de nombreuses îles et donc tout autant de plages.

Dans Océan Indien

0 Commentaire

Découvrir les Seychelles autrement
DEC 13 2017

Découvrir les Seychelles autrement

Goûtez au plaisir d'enfouir vos pieds dans le sable blanc et fin de l'archipel des Seychelles et ne manquez pas les sports nautiques.

Dans Océan Indien

0 Commentaire

Articles les plus lus

Basse Terre ou Grande Terre ? Le comparatif pour bien choisir son hébergement en Guadeloupe.

Basse Terre ou Grande Terre ? Le comparatif pour bien choisir son hébergement en Guadeloupe.

Ceux qui préfèrent le farniente seront mieux sur les plages de sables blancs de la Grande...

Découvrir Tamarin de l’Ile Maurice, entre les vagues et les majestueuses chutes

Découvrir Tamarin de l’Ile Maurice, entre les vagues et les majestueuses chutes

Parmi les plus belles villes de l’Ile Maurice, on retiendra particulièrement « la...

Plongée sous-marine en Martinique

Plongée sous-marine en Martinique

Se situant en plein cœur de la mer des Caraïbes, la Martinique est une île fascinante...

Richesse et diversité de la nature malgache – Partie 2 : la flore

Richesse et diversité de la nature malgache – Partie 2 : la flore

Si la faune de Madagascar est véritablement exceptionnelle, sa flore n’est pas en reste...